×

Sanctuaires osiriens de Karnak

Karnak — Karnak, Égypte

Chapelle d’Osiris Ounnefer après restauration en 2016

 

Le projet

Le programme « Sanctuaires osiriens de Karnak » regroupe les opérations lancées depuis 1993 sur le tombeau d’Osiris et depuis 2000 sur les chapelles osiriennes nord de Karnak ; il inclut également diverses opérations relatives aux édifices et prêtres osiriens de ce site. Le but est d’étudier la multiplicité de ces témoignages, à la fois individuellement, par la publication monographique de la plupart de ces chapelles et des  édifices du tombeau d’Osiris, et selon une vision d’ensemble, en cherchant à appréhender le réseau qu’ils forment et les évolutions qu’ils laissent transparaître, pour mieux appréhender la montée en puissance du culte d’Osiris tout au long du Ier millénaire avant J.-C. Le programme comprend des opérations archéologiques (fouille et restauration de la chapelle d’Osiris Ounnefer Neb djefaou et des édifices de la nécropole osirienne), et épigraphiques (relevés et étude des chapelles et des catacombes osiriennes).

Où en sommes-nous :

Le financement ARPAMED a été utilisé pour la campagne de février 2018.

Pour plus d’informations sur le déroulé des fouilles et les résultats obtenus, voir notre article bilan.

Pour découvrir des images du projet, direction la Galerie.

L’équipe de chercheurs

  • Laurent Coulon est ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure. Agrégé de Lettres classiques, ancien membre scientifique de l’Institut Français d’Archéologie Orientale (IFAO). Il est actuellement directeur d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (chaire de “Religion de l’Egypte ancienne”). Il est également directeur du Centre Wladimir Golenischeff et président de la Société Française d’Egyptologie. Spécialisé dans l’étude du développement du culte d’Osiris au 1er millénaire avant J.-C, il s’appuie sur les travaux archéologiques qu’il mène depuis 1993 dans le temple de Karnak et dans d’autres sites (Oxyrhynchos, Ayn Manawir) ainsi que sur l’étude de corpus proso-pographiques, notamment celui des prêtres d’Osiris de Karnak.
  • Cyril Giorgi, archéologue, INRAP
  • François Leclère, archéologue, EPHE
  • Anna Guillou, archéologue et dessinatrice
  • Soline Delcros, archéologue, Université Libre de Bruxelles

Les partenaires

IFAO EPHE HiSoMA Orient et Méditerranée INRAP