×

Olbia de Provence

Archipel d'Hyères, France

Navigation dans l’archipel des îles d’Hyères

Archéologie sous-marine du site portuaire immergé de l’archipel d’Hyères.

 

La fouille de vestiges portuaires datant du Ve siècle avant au Ier siècle après notre ère, permet de dégager les premiers vestiges immergés de la cité d’Olbia.

 

Photo: Relevé de fouilles sous-marines du port d’Olbia. © L. Damelet, CNRS/CCJ

Projet porté par:

Alex Sabastia, spécialiste d’archéologie maritime et navale, est ingénieur d’étude à l’université d’Aix-Marseille au sein du centre Camille Julian depuis 2016 et chargé du volet opérationnel du Master of Maritime and Coastal Archeology (MoMArch), formation d’excellence de l’université Aix-Marseille. Il se consacre depuis 2014 à l’étude de la navigation antique dans l’archipel hyérois et a à ce titre dirigé plusieurs opérations de sondage et de fouilles sur des épaves des IIe et Ier siècles avant J.-C. dans la région.

Laurent Borel, ingénieur au CNRS, est architecte DPLG, spécialisé dans les études architecturales des vestiges bâtis en milieux terrestres et immergés. Après avoir travaillé à l’Institut Français d’Archéologie du Proche-Orient en Jordanie, entre 1998 et 2002, puis au Centre d’Études Alexandrines en Égypte entre 2003 et 2013, il est aujourd’hui affecté au Centre Camille Julian où il est responsable du service plongée. Il collabore depuis, à plusieurs Programmes Collectifs de Recherches portant sur l’archéologie maritime et littorale et plus spécifiquement sur les espaces portuaires.