×

Eynan Mallaha : Les derniers chasseurs-cueilleurs du Proche Orient

Eynan Mallaha — Israël

Reprise des opérations de terrain sur le site emblématique d’Eynan Mallaha

Fouille et étude ostéologique en laboratoire.

Le projet dans son ensemble a pour ambition de questionner le rapport à l’espace, à la nature, à l’altérité dans un contexte de primo-sédentarité qui caractérise les Natoufiens, derniers chasseurs cueilleurs du Proche Orient (13000-9500 calibré av J.-C). La question est de savoir comment ces premiers sédentaires s’organisent spatialement et comment cela peut nous apporter des clés de compréhension sur leur structuration sociale, leur rapport au temps et au monde qui les entoure.

Le site d’Eynan-Mallaha (Israël, haute vallée du Jourdain), exploré depuis 1955 par différentes équipes, constitue à ce titre, un témoignage d’exception de ce plus ancien basculement des sociétés humaines du nomadisme vers la sédentarité à la veille de l’invention de l’agriculture et de l’élevage. Ainsi il permet de s’interroger par quels mécanismes l’adoption d’un mode de vie sédentaire a résulté, dans ce contexte proche oriental, à la naissance des sociétés agraires dont nous sommes les héritiers.

Photos :

  • La maison/abri 26 en cours de fouille en 1961. Elle fait l’objet du projet de fouille 2022. © Service des archives MSH Mondes
  • Localisation du site, environnement actuel et plan du site (fouille 1955-2005) (A : ©NASA/GSFC ; B et C : ©Fanny Bocquentin).

Projet porté par Fanny Bocquentin, chargée de recherches au CNRS, UMR 8068 TEMPS.