Archives de catégorie : Non classé

Les mines d’argent de Thorikos révélées

Le projet Thorikos 047, mené sous l’égide de l’École belge d’Athènes et soutenu par ARPAMED, vise à analyser la genèse et l’évolution de cet anthroposystème des mines d’argent en examinant conjointement les processus de minéralisation, les techniques d’extraction minière, ainsi que l’habitat durant le Néolithique Final et l’Âge du Bronze.

2016-2021, 5 ans au service de l’archéologie en Méditerranée

Né en 2016, le fonds de dotation Arpamed réunit autour de la table, mécènes passionnés et archéologues au service d’un patrimoine insoupçonné. Depuis quelques années, les ministères et institutions encouragent de plus en plus les archéologues à trouver des fonds extérieurs pour mener à bien leurs recherches. En cinq années, Arpamed c’est: Plus de 700 … Voir plus 2016-2021, 5 ans au service de l’archéologie en Méditerranée

Dernières découvertes archéologiques à Pompéi

Le site de Pompéi attire annuellement plus de quatre millions de touristes. Outre la fascination qu’exerce les vestiges de la ville romaine, c’est l’image d’une catastrophe que le public vient chercher en premier lieu, avec ces corps figés dans la mort dont les moulages retiennent les derniers instants.

L’artisanat domestique en Crète: étude d’archéologie expérimentale

Haris Procopiou est spécialiste des techniques agricoles et artisanales dans le monde égéen durant l’âge du Bronze. Elle s’est intéressée à l’étude des sens et des émotions lors du processus de création grâce à des enquêtes ethnographiques (Grèce, Inde, Tunisie) et des campagnes d’archéologie expérimentale comme à Malia en Crète. À l’aide des nouvelles technologies … Voir plus L’artisanat domestique en Crète: étude d’archéologie expérimentale

Notre deuxième Conseil scientifique

Les membres du Conseil scientifique se sont réunis le 13 décembre 2016. Après concertation, le Conseil propose le financement direct de quatre projets par ARPAMED : “Faire renaître la cité de Baelo Claudia”, “Etre potier à Pompéi”, “Les sanctuaires osiriens de Karnak” et “Une nécropole dans le delta du Nil: Térénouthis-Kôm Abou Billou”.